Archives Mensuelles: janvier 2012

Inscriptions au Consulat

Par défaut
Dear famille de notre coeur et amis de notre coeur aussi!

Grand moment d’émotion chez nous ce matin!! Nous avons enfin reçu nos cartes du Consulat de France, ce qui signifie que nous allons pouvoir voter, youpiiiii!!

Pour la petite histoire je suis allée nous inscrire début décembre et j’ai bêtement demande si il fallait aussi inscrire les enfants. Le responsable m’a répondu froidement: « si demain il y a un nouveau 11 septembre, vous aimeriez bien qu’on puisse rapatrier vos enfants aussi ou juste vous? » euuuuuhhhh…  » Alors il faut les inscrire aussi »…sympa l’accueil!

Bon en même temps quelques jours après on a été invites a allumer les bougies de Hanouka avec le Consul dans les salons du Consulat et j’ai trouve la démarche géniale!
Les photos sont la:
http://www.consulfrance-newyork.org/Celebrations-d-Hanoukkah

Nous vous embrassons très fort! Vous nous manquez!!

j&jm&a&l&s

trop d’école tue l’école!

Par défaut
Dear famille de notre coeur et amis de notre coeur aussi!


Les americaines sont déchaînées! elles ne s’arretent jamais, ont trop d’energie, trop de motivation, trop d’imagination et surtout, surtout des voix trop stridentes!! Elles aiment l’école et l’école le leur rend bien!
De mon point de vue, l’ecole demande trop d’implication de la part des parents: je ne sais pas si c’est parce que nous avons choisi une ecole publique, si c’est le quartier qui est comme ca ou si tout le monde fonctionne de cette facon, mais parfois j’ai l’impression de passer vraiment toute ma semaine a l’ecole a superviser quelque chose, non pas parce que je suis une bonne pate, quoique si of course je suis une bonne pate, mais surtout parce que c’est comme ca!! Tout le monde s’implique, c’est dans la culture, et c’est normal. Pour qu’une ecole ait un bon niveau, les parents doivent mettre leur nez partout! This is New York!

Donc il m’arrive de rentrer dans l’ecole TOUS les jours!!  Ca m’epuise!! Non pas que je sois debordee par ailleurs mais bon, je trouve que recuperer les enfants a 14.50 revient deja a passer beaucoup de loooongues heures avec eux chaque jour (ouh lala j’espere qu’aucune americaine ne lira jamais ce post sinon je vais me faire blacklister a vie!!), mais il y a toujours quelque chose! Les invitations peuvent concerner plein de choses: dans la serie standard, il y a « aider la prof de dessin », « superviser le cub echec du midi »,  « le club maths de 7.45 » (on ne s’est pas inscrit a celui la…trop tot!!) il y a aussi dans la classe d’Adam un appel aux volontaires pour faire le Mystery Reader chaque semaine! Ca, ca a l’air plus rigolo meme si je n’ai pas ose me lancer au grand desespoir d’Adam: un parent doit venir lire une histoire dans la classe, jusque la, rien d’anormal, on adore faire faire des trucs simples aux parents. Mais l’exercice est plus complique: la maitresse demande au parent concerne de se deguiser de sorte a ce qu’on ne le reconnaisse pas!!! J’ai vu des photos passer de parents deguises en robot en aluminium!! La construction du costume avait du leur prendre des heures!!! Tous les parents ont reçu a photo dans leur boite mail et le parent a commente en precisant qu’il avait ajoute au robot une fonction modification de voix!!  Pfff et en plus je suis sure que c’etait vrai!!! 




Parmi les autres evenements de l’ecole, plusieurs fois dans l’annee ont lieu les « publishing parties ». Je ne me plains pas, Adam comme Liora n’en ont eu qu’une depuis le debut de l’annee, certaines de mes copines m’ont dit qu’il y en avait toutes les deux semaines dans les classes de leurs enfants. La publishing party consiste a presenter aux parents _ tous presents c’est a dire papa ET maman_ le travail realise depuis le debut de l’annee. Des tout petits, les enfants doivent prendre la parole devant tous les parents dans la classe pour raconter ce qu’ils ont fait et meme si on n’a pas tout compris ce qu’a dit Adam, on etait super etonnes de le voir prendre la parole en anglais de facon détendue et sur de lui! Ensuite, chaque parent a admire le travail de son enfant puis celui des autres et a ecrit un message de felicitation sur une feuille prevue pour ca a tout le monde! Ca s’est termine naturellement par un gouter avec des trucs immangeables et inommables…ca on s’est habitues.
A propos de nourriture innommable, une petite parenthèse: j’ai accompagne Adam a une sortie il y a quelques jours et les parents devaient préparer des pique-niques: j’étais trop contente, je pouvais enfin voir ce que les autres mères mettaient dans les déjeuners de leurs enfants, j’ai espionne l’air de rien… Ce que j’ai trouve m’a sidérée: la plupart des enfants avait comme plat principal un sandwich beurre de cacahuète, confiture!!! Celui ci était accompagne d’un jus de fruit (rarement d’eau) + un lait + chez certains des crackers!!! je me suis dit qu’ils étaient fous, et ensuite je me suis dit qu’ils devaient aussi nous prendre pour des fous!! Apres tout ça doit les surprendre notre histoire de fromage avant le dessert et de prendre 4 vrais repas, eux qui mangent en manteau sur un coin de table et vite fait le midi, qui goutent quelques fruit a 15h00 mais dinent a 17h!! et rarement des legumes!! Ma voisine de Chicago dont les filles debarquent a n’importe quelle heure chez nous le week end est venue deposer un matin l’une d’entre elle pendant qu’Adam devait faire du velo avec l’autre et a ete tres surprise par notre petit dejeuner: Adam finissait un bol de céréales Coco Pops et Liora de Special K! Elle m’a explique que les americains ne mangeaient pas ca parce que ca n’était pas bio du tout (??? c’est bio le beurre de cacahuete???) et qu’en general elle achetait des cereales organiques sans gout mais dont elle etait sure qu’elles etaient « healthy »!! Quant au diner, ils le prennent vers 17.30 et ne comprennent pas nos diners tardifs!
Ces horaires ont quelques avantages: un jour Jean-Marc m’a appelee a 18.00, j’etais en train de sortir les enfants du bain et je lui ai demande de me rappeler plus tard, il m’a repondu qu’il ne pouvait pas car il entrait au restaurant!! Et effectivement il est rentre a la maison a 21h00 au moment ou j’allais diner! Du coup on a pu passer notre soiree ensemble, sympa non? Les gens rentrent tot chez eux, car la vie de famille ici est importante! Je ne ressens pas comme en France le malaise qu’il y a dans la vie professionnelle a etre un pere ou une mere de famille! Ici, si notre enfant a un match de baseball ou un spectacle dans sa classe, on part du bureau et c’est tout! Tout le monde comprend ca!! Je trouve ca plutot chouette! Et c’est bien pour ca aussi qu’il peut y avoir autant de papas presents dans tous les evenements de l’école! 


Bref, j’en reviens a mes americaines a l’ecole. Autant la publishing party d’Adam etait sympa autant celle de Liora etait un enfer: la maitresse nous a d’abord fait un long discours sur le fait que les enfants avaient travaille sooooooooo hard pour fournir un travail soooooooo wonderful et qu’elle etait sooooooooo fiere d’eux et que of course on devait l’etre aussi. Et bien moi, en bonne mere francaise j’ai trouve le travail de ma fille sooooooo nul!!!!! Il y avait 3 pages de dessins comme elle m’en fait 1000 chaque soir, pas bien compris le concept! 





Je l’ai felicitee pour ne pas me faire reperer par les autres parents, ben oui ca ne se fait pas de ne pas etre super fier de son enfant! Et la, j’ai quand meme trouve des limites au systeme americain: pour un enfant scolaire comme Adam qui travaillait bien a l’ecole mais qui est très sensible et sans confiace en lui, ca marche super bien: on le regonfle a bloc, il travaille en douceur, il en redemande, tout va bien. En revanche, pour une Liora qui a besoin d’un peu d’autorité et d’être challengee et qui n’en a rien a faire de rien, le fait qu’on lui dise « ouaaaaahouuu!! GOOD JOB » des qu’elle fait un trait sur une feuille, ça ne convient pas du tout. Elle se dit pourquoi je me casserais la tête a faire mieux, ils sont contents de moi avec ca!!  C’est peut être parce qu’elle est soooooooo smart!!:-)).
Donc la semaine ou Jean-Marc et moi avons eu les deux publishing parties de nos enfants, le cours de dessin, et dans la classe de Liora la presentation de notre vie en France (c’etait le mois des familles: chaque famille devait venir raconter un evenement particulier qui se passait chez elle pour parler de la diversite…), je suis sortie du dernier événement deprimee par toutes ces heures a l’ecole et la une mere a interpelee toutes les autres et a commence en disant « alors les filles, je vous previens, je vais vous envoyer un email concernant un evenement tres excitant: l’organisation de la « shower party » (fete qu’on fait a une future-mere avant qu’elle n’accouche) de la maitresse, parce que vous comprenez, elle accouche en mars, nous sommes en decembre et il faut vraiment que nous nous en occupions. Quoi qu’elle est juive donc on ne pourra pas faire une shower car les juifs sont supersticieux et qu’il ne faut rien faire pour le bebe avant la naissance alors disons une fete pour elle, envoyez moi toutes vos idess!!! » Et la, la discussion a repris pour parler de la shower de la maitresse!!! AAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaahhhhhh!!!!! Je me suis retenue de lui mettre un coup de poing!! Un accès de violence passager m’a traverse l’esprit mais heureusement, j’ai réussi a me contrôler!! Quand je vous dis qu’elles ne s’arretent jamais!! Elles sont juste folles!!! Ou desoeuvrees!!! Ou les deux!!! Mais moi j’ai completement renonce a etre americaine et a l’exception de mes voisins de Chicago qui sont tops, toutes mes copines ici sont francaises et ne frequentent que des francaises! Je me demandais pourquoi, maintenant j’ai compris!!!

De toutes facons je pars mal dans mon camouflage de New-Yorkaise, je suis trop repérable: je suis capable de dire que mes enfants font des trucs nuls, parfois, je ne crie pas « Good Boy » ou « Good Girl » des qu’ils font un truc normal, je laisse Solal pleurer sans probleme et n’ai pas en permanence un paquet de gofish sous ma poussette, je n’ai pas de chien et meme si j’en avais un enorme, tres poilu et baveux je ne l’appelerais pas « ma petite princesse » et je ne crierais pas « Good Dog » des qu’il ne reniflerait pas les fesses des gens, je n’ai pas peur pour mes enfants des qu’ils bougent et je ne dis pas assez souvent « Oh My God » ni les lettres « OMG » que les gens super cools disent 100 fois par minute, et si mes enfants pleurent je ne les plains pas avec des petits sobriquets ridicules comme « Ooooh Poor Little Pumpkin Pie » (ce qui signifie littéralement Ooooh pauvre petite tarte au potiron » oui oui) qu’une dame a dit au sujet de ma fille qui pleurait je ne sais meme plus pourquoi!! Je n’ai pas ajoute des « classes » a l’emploi du temps de Solal qui va déjà a la crèche chaque jour et je n’essaie pas de lui apprendre a lire a 20 mois, je crie sur mes enfants et je ne crie pas quand je m’adresse aux adultes, je ne dis pas ‘i was like’ dans chaque phrase, je porte parfois des bottes le matin, et j’ai même quelques jupes! 


Il y a quand même quelques trucs que j’aimerais essayer de copier sur elles: elles donnent a leurs enfants une grande ouverture d’esprit et leur apprennent la tolérance: parmi les festivités de Noel, nous avons eu droit a un concert des 2d graders de l’école qui correspond aux CE1 français. Ceux-ci ont chante des mélodies pour célébrer Noel certes, mais aussi Hanouka, Kwanzaa. Je dois avouer a ce sujet que j’ai verse ma petite larme car c’était un concert très solennel! On m’a prévenue que les enfants se mettaient une telle pression dessus que chaque année, un d’entre eux s’évanouissait pendant le spectacle et que les enfants étaient prévenus que si ça arrivait, les autres devaient dans tous les cas continuer de chanter! Nous n’avons pas eu d’évanouis dans notre promotion, ouf, mais beaucoup, beaucoup d’émotions!! 


http://www.youtube.com/get_player


Chez Solal aussi, les activités de fin d’année ont consiste a faire des sapins mais aussi des hanoukiot et des dessins pour kwanzaa!! et tout le monde trouvait ça normal!!





Elles enseignent aussi la civilité et le respect a leurs enfants très très tôt et la dessus je trouve qu’elles font du bon travail! Ca commence par l’écologie. Même si je trouve qu’il y a de grands paradoxes dans leur façon de faire (donner des sacs en papier dans les magasins certes, mais entoures de 2 sacs en plastique, déverser des centaines de sacs poubelles en plastique transparents sur les trottoirs et les laisser la plusieurs heures en attendant la benne a ordure…), j’ai la sensation qu’elles y mettent de la bonne volonté et qu’elles se sentent responsables de l’éducation de leurs enfants a cet égard. N’oublions pas que les américains se considèrent souvent comme un peuple essentiel et ont peu d’attente des autres pays donc ils ont l’impression que si eux ne font rien, il ne se passera rien dans le monde! Dans l’entrée de l’école, il y a une dizaine de boites pour donner: ses piles usagées, des bouchons de bouteilles, des lunettes qui ne servent plus, de l’électronique non utilise… c’est impressionnant! Et très souvent le matin, quelle que soit la température, on trouve des parents accompagnes de leurs enfants postes dans la cour avec un grand caddie et un panneau en carton pour demander aux autres parents et enfants de déposer des trucs spéciaux comme du plastique dont le numéro de recyclage est le 5 (la honte, je ne savais même pas qu’il y avait des numéros de recyclage. J’ai demande a la mère en question qui m’a fait un cours détaillé a ce sujet…très intéressant si si!!). Tout le monde participe a sa mesure! 
ElIes enseignent aussi a leurs enfants a respecter les autres et les règles! et ça marche!!  dans les files d’attente, il parait que l’exemple le plus flagrant est dans les remontées mécaniques au ski. Vous savez, la ou nous on écrase les spatules de nos voisins pour monter avant dans le tire-fesses, et bien on m’a explique que ca n’arrivait jamais ici et je suis sure que c’est vrai. Il y a une file très organisée qui attend patiemment et sans rechigner! Nous avons dine hier avec un restaurateur qui nous a raconte que Leonardo di Caprio était venu dans son restaurant. Le restaurateur est bien entendu sorti de son bureau pour le saluer et pour le servir mais Leo (ben quoi, je le connais en 2eme position maintenant, c’est comme si on était intimes!! je peux l’appeler Leo!!) donc Leo lui a fait comprendre qu’il voulait faire la queue comme tout le monde car ça ne se faisait pas de faire autrement. Et ca aussi This is New York!! Alors je critique, je critique mais quand meme, pour de nombreux aspects, les américaines sont tops!
Goood Joob Mesdames!!

Nous vous embrassons tres fort!! Vous nous manquez! On vous raconte notre vie, continuez a nous raconter la votre!! on est fans!


j&jm&a&l&s