Nos debuts a New York

Par défaut
Chers amis de notre coeur, et famille de notre coeur aussi,

Je profite de mes quelques instants de libre de cette journée pour vous envoyer quelques news.


Voici maintenant un mois que nous avons commence notre aventure américaine et nous commençons a peine a y voir un peu clair. New York est une ville pleine de surprises, très dépaysante contrairement a ce que nous avions pense au départ, et ou les gens vivent très différemment de nous finalement. Tout va vite, tout est complique, tout est bruyant, plus bruyant que nous, qui eut cru que c’était possible? pas moi en tout cas! 
En ce qui concerne les enfants, tout le monde s’adapte: Adam et Liora sont inscrits a la public school a cote de la maison, ce qui est très confortable, et Solal est inscrit dans une creche, appelee pompeusement ‘preschool’, c’est trop la classe, il a des cours de yoga, de danse, d’art, et j’ai des messages en fin de journée m’expliquant qu’il a aujourd’hui découvert les émotions et qu’il a exprime ses propres émotions dans un tableau automnal….J’ADOOOORE!!! Depuis le 1er jour, les puéricultrices me disent qu’elles l’adorent Sooooo Muchhhh, qu’il est siiiiii extraordinaire, si merveilleux et si mignon, bref je suis fan des américains, mon fils n’est pas merveilleux mais « teeeellement » merveilleux (garder la bouche fortement ouverte a la fin de cette phrase pour appuyer l’expression, si, si, je vous assure, 2 fois plus d’effet assure). 
Les américaines me fascinent. Je reste bouche bée devant elles, elles sont incroyables: dynamiques, motivées et motivantes des 8h le matin! Elles ont une capacité a ajouter « so » ou « terrific » dans leurs phrases, tout a l’air plus enorme!! Je suis jalouse, je veux me fondre dans la masse,je veux être une américaine!! Pour cela je ne suis pas du tout au niveau, malgré le nombre de points d’exclamations que je suis capable de mettre dans mes phrases: jesuis loin derrière elles: elles hurlent pour parler, prononcent ‘oh my God’ tous les 50 mots, c’est une règle absolue, sont en tenue de fitness chaque matin en emmenant les enfants a l’école, elles sont deja toutes inscrites comme volontaire pour nettoyer la classe, laver l’eau du poisson rouge, vendre de la limonade dans leurs lobbys pour récupérer des fonds pour l’école, me casser la tete pour que je participe a une marche caritative a laquelle je suis deja inscrite (ben quoi? j’ai dit que je voulais me fondre dans la masse!!!), participer au cours de dessin, envoient des mails toute la journée pour n’importe quoi,… A Paris, j’avais l’impression d’être impliquée, ici, c’est terrible JE N’Y ARRIVE PAS, meme si j’essayais je ne leur arriverais pas a la cheville (alors pourquoi essayer de gagner un combat perdu d’avance??!!!! C’est une question d’honneur!! ).
L’ecole nous a globalement très bien accueillis, et c’était très agréable sauf a une égard, celui de la santé. Les américains ont réussi a me faire comprendre ce que peuvent ressentir les africains quand ils arrivent en Europe, le sentiment d’arriver d’un pays sous développe et d’être potentiellement porteur de tonnes de maladies très contagieuses!! Et bien ce sentiment est très humiliant!!! Car pendant quelques jours, mes chers enfants ont été ‘excludable’, soit menaces d’exclusion en raison de leur état de santé dangereux pour les autres! La gentille infirmière de l’école pensaient qu’ils n’étaient pas vaccines contre la polio et était totalement paniquée! J’en suis a ma 3eme convocation par elle pour lui expliquer chaque otite que mes enfants ont eue depuis leur naissance. Liora n’a pas echappe au vaccin contre la varicelle (et oui, celui ci est obligatoire ici depuis que certains parents en ont attaques d’autres en justice pour transmission de varicelle). Avec Solal en revanche on fait profil bas: personne ne m’a encore rien demande: en attendant, je prie pour qu’il l’attrape mais vu que tout le monde est vaccine, ça me parait mal parti…
Dans les nouvelles problématiques auxquelles nous sommes confrontes, il y a celle tres importante de la nourriture! Nos enfants mangent clairement trop ici!: A l’école, en plus de leur repas, les maitresses offrent au cours de la tres courte journée un snack, en général constitue de bretzel ou de chips…autant dire une cata!! Quant a Solal, il ont règle la question alimentaire en lui donnant a manger toutes les 3 heures max!  Mon bebe de 17 mois se tape donc un petit dej familial a 7h, puis un breakfast compose d’oeufs et de pancakes a 9.30, un dej a 12, un snack a 15h que je n’ai toujours pas réussi a assimiler a un de nos repas connus: ça peut être lait et fromage, comme tortillas et crakers, je n’y comprends rien, et en général, comme les puericultrices sont sympas, elles lui donnent des poissons apéritifs vers 17h quand je viens le chercher. autant dire que des qu’on rentre, il est AFFAME!! Bref, Solal est sur la bonne voie pour devenir gros et il va falloir qu’on s’en préoccupe a un moment ou a un autre mais pas pour l’instant parce que nous n’avons pas le courage de l’entendre hurler pour un morceau de pain…oui je sais nous sommes de mauvais parents!

Du cote d’Adam, contrairement a nos anticipations, il est super heureux! L’école américaine se passe tres bien avec lui, on galère un peu avec les devoirs, qui sont en anglais mais, heureusement pour nous d’un niveau bien plus faible que ceux d’un ce1 français. il doit lire un livre en anglais chaque soir tres facile, expliquer ce qu’il a compris, c’est ce sur quoi nous passons le + de temps. Les maths sont franchement nuls; dire qui est plus grand entre 80 et 1… remplir une grille d’additions a 1 chiffre… 
Il profite chaque jour d’un cours d’anglais avec une prof dediee aux enfants non anglophone + une fois apres l’école. Ce soutien est pour moi absolument extraordinaire! L’ecole publique fournit ça gratuitement aux enfants immigrants, et la qualite est excellente. L’ecole finit très tôt: 14h50 et ensuite débutent les after school. Adam a choisi rollerblade et basket. il fait aussi des échecs le midi une fois par semaine + français 2 fois par semaine, un programme assez charge, surtout pour moi je dois dire!
Quant a liora, elle se cherchait un peu jusqu’à la semaine dernière: j’avais plutôt l’impression qu’elle attendait que le temps passe en faisant semblent de s’intéresser un peu. Elle ne faisait pas beaucoup d’efforts pour comprendre, mais depuis lundi, je la trouve plus heureuse. Elle commence a se faire des copines meme si ses copines de Paris lui manquent. Je lui ai enfin trouve un after school: un cours de gym et de trampoline de luxe dans une salle très différente de celle que j’ai pu connaitre a bois-colombes; 3 profs pour 9 eleves qui dansent avec les enfants en leur faisant crier ‘I love New York Kids club’, elle a adore, nous , on va moins aimer parce que c’est hors de prix mais bon, il va bien falloir la motiver pour quelque chose!!





J’ai encore plein de réflexions que je voulais vous raconter entre autres sur les cartes de credit, les aspirateurs, et les entretiens d’embauche de la secrétaire de Jmarc mais il se fait tard, Solal continue a nous épuiser en se réveillant a 5 ou 6 heures du matin, on ne sait pourquoi, donc je vais me coucher!!!
je vous embrasse très fort! vous nous manquez!!

julie&jm&a&l&s

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s